Mature

Facebooktwittergoogle_plus

 

« Vous dites que vous aimez vos enfants par-dessus tout, et pourtant vous leur volez leur futur. En 2078, je célébrerai mon 75e anniversaire. Si j’ai des enfants, ils passeront peut-être cette journée avec moi. Peut-être qu’ils me poseront des questions sur vous. Peut-être qu’ils me demanderont pourquoi vous n’avez rien fait alors qu’il était encore temps d’agir. »

 

Cette citation est tirée du discours d’une jeune suédoise de 15 ans , Greta Thunberg, prononcé vendredi dernier lors de la plénière de la 24ième Conférence du climat de l’ONU (COP24) à Katowice en Pologne. Son discours est direct et dur. Il offre un constat sévère sur la vacuité des tergiversations actuelles concernant les questions climatiques, comme si on pouvait se permettre le luxe de tergiverser à ce point-ci de l’histoire.

Une enfant de quinze ans qui vous regarde droit dans les yeux, qui vous dit que nous, les adultes, nous ne sommes pas assez matures pour faire face à la réalité; que nous, les adultes,  ne pourrons jamais régler cette crise existentielle car nous sommes incapables de prendre cette crise au sérieux; que nous, les adultes, avons peur de faire des compromis. Remarquable.

Depuis cet été, Greta Thunberg manifeste seule tous les vendredis, devant le parlement suédois. Son but? Que le gouvernement respecte les promesses faites à Paris pour contrer le ralentissement des températures. Aujourd’hui, elle invite les autres à faire pareil:

 

 

(Crédit photo: Flair.be)

Facebooktwittergoogle_plus